Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

Ephraim Machane Degel:: Shemah à parler dans la Torah Imprimer Envoyer
Écrit par Machberes Avodas Hashem   

Prayer Le 17 Iyar est le Yahrtzeit du Rav Moché Ephraïm Chaim de Sadlikov, petit-fils du Baal Shem Tov, auteur de Degel Machaneh Ephraim (1748-1800): J'ai entendu mon grand-père du Baal Shem Tov, de mémoire bénie qu'il peut y avoir aucune élévation de l'homme, si ce n'est par les dirigeants et les justes de la génération. Le juste peut élever caractère de l'homme et de son discours. Il existe deux méthodes de cette élévation:

Il ya ceux que la personne juste élève à travers ses enseignements de la Torah et ses prières.

Il ya ceux qu'il ne peut pas invoquer l'exception au moyen d'une conversation informelle. Cela découle de l'interprétation de nos rabbins du verset: «Et dont le feuillage ne ​​se flétrit pas (Psaumes 1:3)," sa conversation, un simple "feuille", a un but, ne pas "withher," même si elle semble être que la parole ralenti. Car en effet, la personne juste élève la personne à travers ces mots apparemment ralenti dont il parle avec lui.

Tout le monde ne peut se montrer digne de ce, que mon grand-père dit à propos de la Mishna: "a été vu parler à un (Ketoubot 13a). Elle"

J'en ai assez dit. (Chaim Ephraim Moshe Rabbi; Ephraïm Machne Degel: Metzorah)

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com