Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

prev
next
Lire tout
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Nouvelles
prev
next
prev
next
Lire tout
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
Nouvelles
prev
next
prev
next
Lire tout
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Nouvelles
prev
next
Hallel Chavouot: Paragraphe Huit Imprimer Envoyer
Écrit par Machberes Avodas Hashem   

Hallel "Rendez grâce à Dieu car Il est bon;! Sa bonté dure à toujours" (Psaumes 118:1) Mon principal en 1964, le rabbin Chaim zt Nussbaum "l, l'habitude de dire que ce verset qui suit immédiatement le paragraphe précédent qui a parlé de toutes les nations en louant Dieu, avec le message que la louange ne suffit pas! Rendez grâce! La louange est facile. Dire «Merci», est difficile.

Nous chantons ce Psaume à tous de la création comme une expression de notre reconnaissance que tous bon Dieu est éternel. Notre Chavouot Hallel se concentre sur notre conscience du bien éternel de toute la Torah que nous étudions. Nous prions également pour que nous devrions toujours être privilégiée au sens du bien éternel dans notre étude de la Torah.

"Rendez grâce à Dieu car Il est bon, sa bonté dure à toujours!" (Psaumes 118:1) rabbin Chaim Palagi (Chaim Larosh) compare cela au verset dans les Proverbes (27:14) qui nous avertit que si nous louons la générosité de quelqu'un nous sommes effectivement lui faire de mal, parce que les gens afflueront vers lui pour aider, et il peut perdre tout ce qu'il a. (Voir 16a Aruchin)

Cependant, Dieu est bon est infini. Nous, qui sentent que bon nombre illimité grâce à Sa Torah, n'hésitez pas à crier les louanges de Dieu, afin que chacun sera incité à se tourner vers lui pour aider.

Ce verset est notre déclaration au monde à "se tourner vers Dieu. Celui-ci, de bien infini, répondra! "

"Dieu est avec moi. Je n'ai pas peur. Comment l'homme peut me toucher? "(Psaumes 118:6) Le Talmud (Berakhot 60b) rapporte:« Nos Rabbins ont enseigné Il arriva une fois avec Hillel l'Ancien qu'il venait d'un voyage, et il a entendu un grand cri dans la ville , et il a dit: Je suis convaincu que cela ne vient pas de ma maison. De lui, dit l'Ecriture: «Il ne doit pas avoir peur de mauvaises nouvelles; son cœur est ferme, confiant en Dieu." (Psaumes 112:7)

Rabbi Itzeleh de Volozhin (Peh Kadosh) explique que celui qui se confie vraiment en Dieu ne craint rien ni personne d'autre.

Nous chantons ce verset avec la prise de conscience de ces moments où nous avons connu un tel niveau de confiance en Dieu tout en étudiant la Torah. Il est de notre déclaration que nous reconnaissons que c'est ainsi que nous devrions toujours vivre. Il est aussi une prière que nous devons constamment mérite vivant avec ce niveau de confiance.

"" Je ne mourrai pas! Mais je vivrai et concernent les actes du Créateur "(Psaumes 118:17) Il ne commence pas par« je vivrai! "Il débute ainsi:« Je ne mourrai pas! "Ceci reflète les mots du Zohar ( Volume II 158b), «la Torah ne peut s'épanouir que dans celui qui est prêt à mourir." je dois être prêt à consacrer chaque once de ma vie vers la Torah. Ce verset est notre expiration que peu importe combien je peut-être que «Je meurs pour la Torah», «Je ne mourrai pas!" Il n'y a pas d'autre vie que la Torah, une vie que je vais utiliser pour relier les actes du Créateur . (Rabbi Yossef Tzvi MiSacronavitch - Yosef Sh'eirit)

"S'il vous plaît, Dieu, sauve-toi!" (Psaumes 118:25) Sauve-nous maintenant avec le rachat. "Apportez succès», (verset 26) de sorte que nous pouvons utiliser la Rédemption de continuer à croître et à joindre à vous, et que nous puissions vous remercier comme l'un sorti de prison avec, "Béni soit celui qui vient au Nom de Dieu. Nous vous bénissons de la maison de Dieu. "(Rabbi Eliezer fils de Rav Nathan de Mayence Le Ra'avan)

Nous imaginons la Rédemption aussi réel que notre expérience à l'Apocalypse, avec des prières pour nous de maximiser cette occasion, comme décrit dans les versets qui suivent.

"Lier le festival propose avec des cordes jusqu'à ce que les coins de l'autel." (Psaumes 118:27) S'il vous plaît, Dieu, se lient nos expériences du Hallel à nous, afin que nous puissions resté connecté à votre autel de service, même après la Chag a pris fin. (Harim Chiddushei)

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com