Pessah Ma'ariv:: Hallel V Consécration Imprimer

Pesach Nous chantons le cinquième alinéa, dans le cadre de la chanson qui nous rendra libres, comme si nous chantions tout en offrant l'original Pessah placement, la mitsva qui nous a valu le mérite d'être libéré:

"Pendant ces jours, il arriva que le roi d'Egypte mourut, et les enfants d'Israël gémissaient à cause de leur travail et ils criaient. Leurs protestations à cause du travail est allé vers le Seigneur. Le Seigneur a entendu leurs gémissements, et le Seigneur se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. Le Seigneur a vu les enfants d'Israël, et le Seigneur savait (Exode 2:23-24) ont été. "Il était inévitable que les gens offraient leurs Pessa'h et la préparation pour la liberté, le chant en regardant l'avenir, qu'ils se souviennent quand ils ne chante pas, mais à pleurer. Ils ont rappelé leur désespoir et réalisé que Dieu avait écouté leurs prières, et a répondu.

Cette prise de conscience à ce moment-là, ce sens que Dieu écoute la prière, «J'ai bien vu l'affliction de mon peuple qui est en Egypte et j'ai entendu son cri (3:7)," les a inspirées à chanter:

«J'aime que Dieu entend la voix de ma prière, que je suis écouté quand je l'appelle!

Cordes de la mort m'a étranglée et les ruelles de la tombe me trouve, j'ai découvert trouble et de tristesse.

Donc, j'ai appelé dans le Nom de Dieu: S'il vous plaît Dieu, de sauver mon âme!

Dieu est bon et juste. Notre Seigneur montre de la compassion. Dieu défend les simples.

J'ai été abaissé mais sauvé.

Mon âme, retourne à ton lieu de confort, pour que Dieu vous sevrés avec gentillesse.

Pour Vous avez sauvé mon âme de la mort, mes yeux des larmes, mes jambes de déclenchement.

Je marche devant Dieu dans les terres de la vie.

J'ai gardé la foi, même quand je pensais que j'étais sans ressources,

même quand je me suis précipité à-dire que tous les gens sont des menteurs. "

Nous venons de terminer Ma'ariv, notre prière du soir, quelque chose que nous faisons sur une base régulière. Nous avons presque tenir pour acquis que Dieu écoute nos prières, jour après jour, trois fois par jour. Nous allons maintenant chanter le Hallel pendant qu'ils chantaient leurs Hallel, tout en offrant leurs Pessa'h, lorsque l'idée de Dieu écoute et répond à la prière était choquant et nouveaux. Nous chantons avec la même joie sur les prières que nous venons de réciter.


Share/Save/Bookmark