Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

prev
next
Lire tout
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Nouvelles
prev
next
Quelle est la raison? Sauver une vie avec un livre Imprimer Envoyer

What-Is-The-Reason-Judaism Je ne peux pas croire que je arrivé sur votre site après tant d'années. Je ne sais pas si vous souvenez de moi, mais en 1983, quand j'étais étudiant à Skidmore College à Saratoga Springs, vous a remis un livre juif, la voie de Dieu, pour moi après avoir donné des conférences, et vous dit: «J'espère que ce livre apporte la vie à vous." Quand vous avez réalisé que j'ai été choqué par vos paroles, vous avez dit que vous savez d'un rabbin qui a insisté pour que le bon livre au bon moment est considéré comme sauver une vie, et que vous partagez l'histoire après avoir lu le livre. Je n'ai pas ouvert le livre pour plus de dix ans, mais après un divorce difficile, car j'ai été emballer mes affaires, je suis tombé sur le livre et le lire. J'ai maintenant une belle famille attentifs, car de Rabbi Luzzatto et, bien que je ne trouve pas beaucoup de juifs, même rabbins, qui vivent comme la voie de Dieu décrit, ma femme, enfants, et je efforçons constamment d'utiliser notre choix pour attacher à Dieu. Vous souvenez-vous de l'histoire que vous avez promis? J'ai lu le livre et fais appel à une dette alors même que je vous remercie de m'avoir sauvé la vie. DA

Chaque fois que j'ouvre un livre de votre ancêtre, je vous rappeler, et prier pour que son mérite devrait vous aider dans la vie. Donc, oui, je me souviens, et je me souviens de l'histoire: le rabbin Haïm Ephraïm Zaitchik zt "l, Rosh Yeshiva de Nivardhok dans Butash (Russie) a été envoyé par les Soviétiques en Sibérie pour le crime de l'enseignement Torah. On lui a donné un demi-kilo de pain par jour, et un peu d'eau. Un jour, il s'est porté volontaire pour aller chercher de l'eau en dépit d'avoir à transporter les seaux lourds dans la neige pendant plus de trois kilomètres, car il y avait un village à côté du puits, et qu'il voulait voir s'il pouvait trouver une famille juive.

Il a trouvé une maison avec une mezouza, et la porte était entrouverte. Rav Zaitchik frappé, et quand la femme de la maison l'ai vu dans ses vêtements déchirés et des chaussures cassées elle est allée à claquer la porte fermée. «Je suis un Juif!" At-il crié. Elle sortit sa main avec un morceau de pain pour se débarrasser de lui, mais il a dit: "Je ne veux pas de pain. Je veux un livre juif, n'importe quel livre! "

Son mari est venu à la porte et dit: «Je ne suis pas un rabbin. Je n'ai qu'un seul livre que j'ai gardé de mon père et c'est ma seule appartenance juive. Je ne peux pas le donner! "

"S'il vous plaît, donnez simplement une page à moi; même juste la page de titre, j'ai besoin d'avoir quelque chose à partir d'un sefer!"

L'homme prit le livre et il a eu deux tractates du Talmud liés ensemble, Nedarim et Nazir.

"Je ne peux pas déchirer le livre,« l'homme a insisté.

Rav Zaitchik dit, "Vous devez donner, afin que votre frère Juif puisse vivre! C'est la vie et la mort pour moi! "

L'homme a arraché tractate Nedarim, et le Rav Zaitchik le cacha sous sa chemise et avait maintenant un sefer pour donner vie à lui.

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com