Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

La Musique de la Halakha: A Three-Ply cordon n'est pas facile à Severed Imprimer Envoyer

The Music of Halacha (Basé sur l'Ecclésiaste 4:12): Il ya des gens qui ont l'habitude de la lecture de la Torah à trois reprises dans la nuit du Hochana Rabbah. (Abudirham: l'ordre des Prières Souccoth: Hochana Rabbah)

Ceci est basé sur le Talmud, qui enseigne, «Une personne doit toujours compléter les parties avec la communauté. Il devrait lire le texte même à deux reprises et qu'il a ensuite lu la partie dans le Targum, sa traduction en araméen. "(TBBerachot 8 bis) Il est essentiel pour une personne à étudier la Torah faire l'expérience de l'ascension afin que les étudiants de la Torah, sera associée étude de la Torah avec Constant hausse. Par conséquent, on devrait d'abord étudier la partie dans un livre pour se préparer à l'entendre lire à partir du rouleau de la Torah. (Choul'han Hashulchan; Orach Chaim 285:2)

Le résultat de ce commandement est que nous étudions chaque portion trois fois par an. Le Talmud (TBSotah 37b) enseigne la Torah a été d'abord enseigné au Sinaï, (Apocalypse), a examiné dans le Tabernacle (Partenariat) et a enseigné une troisième fois dans les plaines de Moab, pour la seconde génération, car ils ont renouvelé l'alliance entre Dieu et Israël, avant d'entrer dans la Terre de Canaan (Instructions pour la vie). Les trois fois, nous étudions la portion hebdomadaire correspondent à ces trois présentations de la Torah par Dieu à Israël. La raison pour laquelle le troisième examen de la partie est dans le Targum, la lingua franca de l'époque talmudique, c'est qu'une "Meturgamon", un traducteur et explicateur de la leçon du rabbin, répétée toutes les leçons Torah pendant ces périodes. Nous recréer l'expérience en examinant la portion de la manière la plus accessible. (Ra'avan) Selon la plupart des autorités halakhiques, il n'est pas nécessaire d'utiliser expressément le Targum, l'araméen traduction. On peut ainsi étudier le commentaire de Rachi à la place du Targum. (Tur) Autres règle selon laquelle la sainteté inhérente à la demande Targum que nous étudions spécifiquement le Targum. (Choul'han Hashulchan, ibid. 13) Mon père, de mémoire bénie, citait souvent son père, qui enseignait que l'étude hebdomadaire de Targoum pourrait se révéler bénéfique lorsque l'on commencerait à étudier Zohar. On devrait étudier le Targum en tant que préparation pour entrer dans le monde de la sagesse intérieure de la Torah.

Ce qui précède n'est pas sans rappeler le Maharal de Prague (Tiferet Israël, chapitre 13) qui a expliqué la raison pour laquelle nous passons en revue chaque partie à trois reprises: Une étude avec du Targum, la langue du peuple, représente le niveau de la Torah révélée à tous. Ce niveau est vaste. Il inclut les commentaires et Midrashim et peuvent absorber toute la vie. Le deuxième niveau, quand on lit le texte même de la portion représente un niveau plus élevé: le niveau des secrets de la Torah qui est révélé seulement à quelques privilégiés à chaque génération. Ce niveau est beaucoup plus profonde que la première, mais pas aussi accessibles. La troisième et plus haut niveau est le niveau auquel la Torah seront enseignées dans le monde à venir. Il est Torah enseigne aux gens ne se limitent plus à leurs corps. C'est le niveau de «qu'aucun œil n'a jamais vu, sauf toi, le Seigneur." (Esaïe 64:3)

Le Maharal explique davantage: Un être humain a également ces trois niveaux: 1) l'organisme qui est révélé. 2) L'âme qui est caché de l'œil, et 3) la partie de l'être humain qui existera pour l'éternité dans le monde qui vient.

Nous soignons chacun de ces trois parties de nous quand nous passons en revue la partie hebdomadaire. Il est important de noter que nous pouvons y parvenir que dans le cadre de la communauté. Le texte dans le Talmud spécifie que nous devrions terminer la partie avec la communauté. Le contexte de la sélection talmudique est dans une série de lois et principes qui régissent les relations entre un individu et la collectivité. (Shiurim BaHagadot Chazal; Berachot page 230)

  • Nous étudions la partie sur 3 niveaux.
  • Nous nous nourrir spirituellement à trois niveaux.
  • Nous pouvons accomplir ce qui précède que dans le cadre d'une communauté.

Les trois fois, nous étudions la touche portion hebdomadaire sur un thème qui est un élément important de la hakafot de Simhat Torah (Cette application est basée sur Ze'ev Yitraf: Souccoth, chapitre 70):

Le Talmud enseigne que trois séries de douze blocs énormes ont été érigés par Moïse et Josué juste à la frontière de la Terre d'Israël: Moïse écrivit toute la Thora dans soixante-dix langues sur ces roches afin de rendre la Torah à la disposition de tout le peuple de le monde. Ces pierres ont été mis en place juste en dehors de la Terre Sainte. Joshua a soulevé une deuxième série de douze blocs dans le Jourdain, comme un monument de sorte que tous se souviennent d'Israël traversée miraculeuse dans leur nouvelle maison. Joshua également assemblé une autre série de douze pierres à Guilgal, où Israël ont renouvelé leur alliance avec Dieu et accepté la responsabilité mutuelle pour l'autre.

Le Maharal explique la signification de ces trois ensembles de blocs: (Chiddushei Aggadot, Sota), les trois ensembles correspondent aux différentes frontières dans la Torah elle-même. La Torah qui est accessible à toutes les personnes se trouve juste en dehors de la Terre d'Israël. "Pour de Sion sera la Torah il sortira, et la Parole de Dieu de Jérusalem." (Esaïe 2:3) Il ya Torah qui émane de Jérusalem, et y est le plus haut niveau de la Torah qui rayonne de lieu le plus sacré, Sion. La Torah de Sion est la Torah du monde à venir. Il est hors de nous. C'est un reflet de l'unité de toute la création, symbolisée par l'ensemble des roches à Guilgal, où les gens ont été unifiées.

La Torah de Jérusalem est la Torah qui est accessible à quelques privilégiés. Elle est recouverte, comme l'étaient les rochers Joshua empilées au milieu du Jourdain, avant que les eaux ont été restaurés. Le niveau de base, accessible à tous est l'ensemble des pierres sur lesquelles la Torah a été écrite dans toutes les langues.

Nous créons des limites chaque fois que nous le tour de la Bima comme nous danser sur Simhat Torah. Nous devons faire un minimum de trois circuits pour chaque Hakafah, chacun correspondant à trois niveaux différents de la Torah.

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com