Erreurs: Bagadnu Imprimer

Repent «Nous avons trahi." "Un nouveau roi leva sur l'Egypte, qui ne connaissait pas de Joseph (Exode 1:8)." "Il se fait comme s'il ne connaissait pas de contributions de Joseph en Egypte (Rashi).« Mon père zt'l souvent parlé du fait que la première chose la Torah veut nous faire connaître Pharaon était qu'il n'avait aucun sentiment de gratitude, il était un Bogeid, un négationniste de la façon dont il a bénéficié d'autres! Pharaon était cruel tyran, un assassin, et un denier de Dieu, et pourtant, la Torah veut nous faire savoir qu'à la racine de tous son mal était le fait qu'il était une personne qui a trahi Joseph! Mon père a ajouté: «Celui qui nie la façon dont il a bénéficié d'autres finiront par nier Dieu dont il a le plus profité!"

Il est également intéressant que l'homme qui trahit-Joseph finalement trahit sa nation toute entière, leur permettant d'être détruit en raison de son entêtement!

Nous ne trouvons pas Pharaon tenter de remédier à cette faute, mais, si l'on considère l'histoire des dix plaies, nous constatons que Dieu dirige le roi de rectifier ce point-ci: La fin de l'esclavage dès que les plaies ont commencé, et pourtant, Pharaon refuse la demande de Dieu que lui, "Laisse aller mon peuple!" Pharaon est certainement aux prises avec Dieu, se demandant pourquoi une telle grande puissance avait besoin de son autorisation de permettre aux Juifs de quitter, mais comment at-il rationaliser sa décision de permettre à son pays d'être dévastée? Lui, à un moment donné, est d'accord pour permettre aux hommes de quitter pour une célébration de trois jours avec leur Dieu, mais insiste pour que leur retour, la tenue des femmes et des enfants en otage. Il veut Israël à rester en Egypte, même si elles ne sont plus esclaves. Il en a besoin pour son pays. Pharaon est contraint par Dieu à reconnaître la contribution d'Israël à l'Egypte. Dieu dirige les événements de telle sorte que Pharaon va réparer son déni de Joseph.

Application:

"Bagadnu: Je reconnais que je n'ai pas toujours reconnu la façon dont j'ai bénéficié d'autres, mes parents, enseignants, amis et étrangers. Je m'engage à réparer activement ce péché en passant en revue la manière dont j'ai bénéficié de personnes importantes dans ma vie et en contact avec eux pour reconnaître la façon dont j'ai bénéficié. "

Voir: http://www.thefoundationstone.org/en/holidays/yom-kippur/1449-confessionsbagadnu.html

http://www.thefoundationstone.org/en/holidays/yom-kippur/4090-confessionsbagadnu.html

Share/Save/Bookmark