Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

prev
next
Lire tout
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
Nouvelles
prev
next
  • Shema: Whose Voice 3

    Il ya des fois quand nous prions quand nous ne se sentent pas vraiment que nous parlons comme...

  • Shema: 5: Whose Voice

    Un fameux Midrash nous dit que Jacob, quand il était sur son lit de mort, prévu de révéler à ...

Service de la Gadol Kohen: Lavage des mains Imprimer Envoyer

Kohen Gadol Je n'avais aucune idée de ce que le but de la boucle et le bouton a été, mais quand le vendeur m'a dit que, "le pantalon même une mouche en français,« Je voulais que les pantalons. Après avoir porté la main Me Downs toute ma vie, sauf pour mon costume Bar Mitzvah, Je voulais que mon premier achat d'un nouveau costume pour être spéciale. Je ne savais pas grand-chose, sauf que les vêtements "français" est le nec plus ultra. De plus, la poursuite a été par Pierre Cardin, qui a certainement sonné français pour moi. J'ai remercié Dieu lorsque mon Rebbi, qui prenait me commerciaux, a choisi ce costume pour moi.
J'ai appelé la maison avec enthousiasme et a informé mon père que mon nouveau costume était si particulière qu'il avait même un nom français et un avion français. Mon père n'a pas été impressionné. Je suppose que Pierre Cardin ne fait pas Kapptas. Mais, comme très bien habillés de 14 ans, un homme du monde dans son français-shirt brassard de vêtements discount Epstein, j'ai pu gérer l'absence totale de mon père d'appréciation des choses en français, sauf, bien sûr, pour Fries français

Comme épuisé comme je l'étais après le mariage de ma sœur, je n'ai pas seulement à sortir de mon costume dans le lit, je me suis assuré mes mains étaient propres, et plié qui répondent à des soins professionnels. J'étais fier d'avoir une telle action dans le cadre de ma garde-robe fragile.

J'ai eu une expérience similaire vinaigrette dans mes vêtements de la rue au moment de quitter l'hôpital quelques jours après la chirurgie. Ils n'étaient pas français, mais après avoir porté jaquettes d'hôpital pendant trois jours, ils étaient le nec plus ultra de beaux vêtements. Je me sentais comme si j'étais un homme différent de celui qui farcies ces vêtements dans le sac en plastique fourni par l'hôpital. J'ai eu, dirons-nous, vécu beaucoup de choses, et vit la vie d'une manière nouvelle. Mes vêtements de ville ne sont pas seulement particulière parce qu'ils n'étaient pas une chemise d'hôpital, ils étaient différents parce que j'étais différent.

Mon père robe de soie du vendredi soir, porté à la table de Shabbat n'a pas été aussi sainte lorsqu'il est porté par moi.

Certains habit fait le moine. Certains hommes font des vêtements.

Je me demande souvent pourquoi le Kohen Gadol sanctifié ses mains avant d'enlever ses vêtements. Je comprends qu'il faut après l'habillage, afin de se préparer à la prochaine partie du service de Yom Kippour, mais pourquoi, après le service avant d'enlever ses vêtements?

Les vêtements qu'il porte font l'homme, au sens littéral au cours du Second Temple; ils lui ont donné le statut de la Gadol Kohen. Il a sanctifié les mains et les pieds après l'habillage, afin de relever ses vêtements.

Quand il termine une étape du service de Yom Kippour, il est un homme nouveau. Il rend les vêtements. Il leur confère leur statut. Il a sanctifié les mains et les pieds avant de retirer les vêtements pour reconnaître et souligner l'OMS et ce qu'il est devenu. Il est au-delà de Pierre Cardin et tous les créateurs français. Il est plus sainte que les vêtements.

Nous nous laver les mains avant de manger pour manger avec conscience et honneur. Nous laver de nouveau avant Bentching d'honorer ce que nous avons acquise de manger le repas avec conscience et l'intention.

J'ai toujours me laver les mains avant de prier ou d'accomplir une mitsva. Je me lave avant que je conduis à Baltimore pour voir ma mère et accomplir la mitsva d'honorer ma mère. Je me lave avant de savoir. J'ai commencé à me laver les mains après la prière, étude de la Torah et Mitsvot, comme une déclaration que je suis différent à cause de ma prière ...

C'est un sentiment merveilleux. Essayez pour voir.
Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com