L'acquisition de la Torah 33: Rashbi: notre façon de voir Le Monde Imprimer
Écrit par Machberes Avodas Hashem   

Zohar Rabbi Shimon était une fois en longeant accompagnée par Rabbi Eléazar, Rabbi Abba, Rabbi Chiya, Rabbi Yossi et Rabbi Yehouda. Ils sont venus à un cours d'eau de certains, et Rabbi Yossi glissé dans ses vêtements dans l'eau. Il a dit: "Je souhaite que cette waterchannel n'avait jamais été ici!"

Rabbi Shimon lui dit: "Vous ne devez pas dire cela. Il s'agit pour le service du monde, et il est interdit d'insulter un messager du Très-Saint, béni soit-Il est, en particulier ceux des serviteurs loyaux de Sa. Ils sont nommés par la Providence. Il est écrit que: «Le Seigneur vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon (Genèse 1:31),« même les serpents et les scorpions et les puces et toutes les choses qui semblent être des parasites; toutes ces choses sont pour la service du monde, bien que les hommes ne le savent pas. "

Comme ils sont allés le long, ils ont vu un serpent ramper devant eux. Rabbi Shimon a dit: «Assurément, cette créature est là pour accomplir un miracle pour nous. Le serpent se glissa rapidement devant eux et autour d'une plaie elle-même basilic au milieu du chemin. Ils ont ensuite lutté jusqu'à ce que les deux ont été tués. Quand ils sont venus sur eux ils ont trouvé leur mort dans la route et Rabbi Shimon dit: «Béni soit Dieu pour réaliser ce miracle pour nous, car si quelqu'un avait vu cette créature alors qu'il était en vie, ou a été regardé par elle, il n'aurait pas échappé à mal, beaucoup moins s'il l'avait approché. Ainsi Dieu utilise toutes les choses que ses agents et nous ne devons pas insulter tout ce qu'il a fait. (III, Emor Zohar, 107a)

Ce qui a sauvé les voyageurs en provenance du serpent? Le fait que Rabbi Shimon immédiatement regardé comme un agent de Dieu. Yosi la plainte de Rabbi l'a mis en danger.

Rabbi Shimon étudia la Torah comme le prisme à travers lequel il voyait le monde et tout ce qu'elle, même un serpent et un corps d'eau dangereuse dans laquelle l'un des Compagnons glissé.

Nous étudions la Torah d'ouvrir les yeux et voir le monde à travers sa lentille, comme dans le Zohar, la lentille d 'éclairage. Lorsque nous utilisons ce que l'objectif de vue, même pas à l'aise ou les choses dangereuses, ils deviennent des sources de bénédiction. Nous avons ensuite l'expérience de la bénédiction de la Torah dans toutes nos activités.

"Eineinu v'ha'eir BiToratecha," nous permettent de voir le monde à travers la lentille d'éclairage de la Torah.

Share/Save/Bookmark