Nisan-VII perfectionner notre discours Imprimer

Nisan-Perfecting-Speech-Hebrew-Months Il est écrit, "Et Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, et il souffla dans ses narines une âme de la vie, et l'homme devint une âme vivante (Genèse 2:7).« Le Targum rend cette dernière phrase, "et l'homme devint une âme de parole. "

Le Baal Shem Tov, écrit que le concept de force de vie de l'homme et «l'esprit de l'homme à l'intérieur de lui," c'est son pouvoir de la parole. L'expression, «une âme vivante», est donc rendu comme «une âme parlante." Quand une personne parle avec des mots, ces mots sont sa force de vie, par conséquent, il perd un peu de sa force de vie à chaque mot. Force de vie de l'homme, cependant, est très étroitement attaché à sa racine. Par conséquent, ses mots eux-mêmes ont le pouvoir de lui transmettre la force de vie nouvelle à partir de la racine.

C'est pour cette raison que la personne continue à vivre. Il peut vomir sa force de vie à chaque mot, chaque mot, mais lui apporte également une nouvelle vie. (Arvei Nahal; Vayishlach)

Share/Save/Bookmark