Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

Nouvelles
prev
next
Eloul Hallel VI.2 Imprimer Envoyer

Hallel "Dieu est avec moi, je n'ai pas peur; Que peut-on faire pour moi?" (Psaumes 118:6) Le «peuple» se réfèrent au «homme» décrit dans la vision de Daniel sur les quatre bêtes, quand il dit, " Je regardais dans les visions de la nuit et voici! avec les nuées du ciel, l'un comme un homme est venu, il s'approcha de l'un des jours anciens, et ils l'emmenèrent devant Lui. Il donna la domination, l'honneur et la royauté, de sorte que tous les peuples, nations et langues le serviraient; sa domination serait une domination éternelle qui ne passera jamais, et sa royauté ne sera jamais détruit "(Daniel 7:13-14). Jacob vit cela «l'homme» dans son rêve de l'échelle, quand le quatrième (l'exil) est monté à l'échelle et ne semblent pas à revenir vers le bas. (Chapitres de Rabbi Eliezer 35) Jacob était terrifié, jusqu'à ce que Dieu est venu et a dit: «Voici que je suis avec vous." (Genèse 28:15)

Dans la prophétie Obadiah contre Edom, «l'homme» dans la vision de Daniel, et le quatrième exil dans la vision de Jacob, il promet: «Même si vous augmentez votre nid comme l'aigle, ou si vous placez votre nid parmi les étoiles, je vais vous ramener à partir de là. "(Abdias 1:04)

Notre verset: «Dieu est avec moi, je n'ai pas peur; Que peut-on faire pour moi», explique le rabbin Yitzchak Eizek Chaver (Yad Mitzarim) est un rappel de la promesse d'Abdias. Bien que nous pouvons nous sentir que l'exil est sans fin, nous devons saisir et tenir sur la promesse Obadiah, et ​​la chanson de David, "Dieu est avec moi, je n'ai pas peur; Que peut-on faire pour moi?"

Nous approchons de la fin de l'année civile juive, une autre année et l'exil n'est pas terminée. Nous chantons ce verset avec joie que nous célébrons la prophétie Abdias et la promesse de David; aussi longtemps que nous pensons que «Dieu est avec moi», surtout durant ce mois de relation intense avec Dieu », (nous) Je n'ai pas peur, ce qui peut l' «l'homme» faire pour moi? "

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com