Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

Le jeûne que la prière Imprimer Envoyer

destruction (II Rois, chapitre 25) «C'est arrivé dans la neuvième année du règne de Sédécias, au dixième mois, le dix du mois, que Nebucadnetsar, roi de Babylone, lui et toute sa

armée, est venu faire la guerre contre Jérusalem et campèrent près de lui, et a construit une tour de siège autour de lui. "

Jérémie avait prédisent l'arrivée d'une tempête de Babylone pendant des années. Personne n'a écouté. «Il ne pourrait jamais arriver à Jérusalem!" Personne ne voulait écouter, tant ils ont jeté le prophète dans une fosse et d'emprisonnement. Armées de Babylone avaient déjà visité Jérusalem. Sédécias, roi que parce que son frère, Joachin, a été emmené en captivité par Nabuchodonosor. Sédécias n'était pas son vrai nom. Âgé de 21 ans Matthania a été rebaptisée par les Babyloniens, ils contrôlaient tout, non seulement qui était le roi, mais même son nom! Et Jérémie ont continué à avertir les gens comment ils étaient vulnérables, et comment leur situation de précarité. Mais le peuple n'a pas entendu le Prophète. Ils ne veulent pas écouter. «Il ne pourrait jamais arriver à Jérusalem." "Il n'arrivera jamais à moi."

Les Babyloniens étaient sur les murailles de la ville et Jérémie crié au peuple pour écouter le message de Dieu. Peut-être que maintenant ils allaient écouter l'homme qui parlait au nom de Dieu. Mais le peuple n'a pas prêté attention à la voix du prophète. Ils ne voulaient pas entendre. Ils auraient pu empêcher la destruction de Jérusalem. Ils ont eu amplement l'occasion de se rendre aux Babyloniens. Mais, ils ne pouvaient pas entendre la voix de Dieu dans Jérémie pleure. Ils ne veulent pas entendre le message de Dieu dans leur situation nouvelle, même siège que les murs étaient en cours de construction autour de Jérusalem. On entendait les marteaux de frapper toutes les barrières qui définiraient leur triste sort, mais ils n'ont pas écouté. Ils n'étaient pas sourds. Ils ont choisi de ne pas entendre.

Ils mai ont choisi de fermer à la voix de Dieu, Jérémie les cris, le bruit des soldats de Nabuchodonosor en marche, le bruit de la construction et les prises de position forte et claire de leurs réalités politiques et militaires, mais nous pouvons entendre le son de désespoir et de frustration dans de Jérémie mots.

Nous, le peuple de la Shema, «Écoute Israël», si souvent choisissent de ne pas entendre. Nous fermons les avertissements de Jérémie. Nous avons ignoré les signes avant-coureurs de la montée d'Hitler au pouvoir. Nous fermons le message très clair en Iran, quand les islamistes radicaux ont renversé le Shah. Nous, qui nous rappelle à plusieurs reprises d'entendre et de faire attention, faites simplement glisser en écoute sélective. Comment pouvons-nous entendre les paroles de Shema comme il se doit si l'on peut facilement choisir quoi ne pas entendre? Ou bien nous entendre la voix de Dieu, les prophètes et d'histoire, ou nous n'avons pas.

Nous nous souvenons de la surdité de nos ancêtres dans la Jérusalem assiégée et nous "rapide"! Ne serait-il pas plus judicieux de consacrer le dixième de Tevet d'apprendre à écouter? Pourquoi avons-nous vite?

Le Zohar (tome 2, 20b) nous enseigne que nous voulons que Dieu à accorder une attention à notre jeûne, comme il le ferait attention à un feu sacrifice sur son autel. Nous demandons au Maître de l'univers de prêter attention, à nous entendre, d'écouter. Nous ne pouvons pas accomplir n'importe quoi avec notre jeûne si Dieu ne tient pas compte de notre faible effort à fixer nos erreurs. Nous ne pouvons pas demander à Dieu d'écouter si nous continuons à fermer nos oreilles à Lui. Un jeûne est une prière. Une prière doit être entendu. Une prière devrait commencer une conversation.

Une conversation peut pas se développer si l'une des parties ne l'entend pas l'autre. Jérémie exprime cette idée dans un verset puissant (14:12): «S'ils jeûnent, je ne veux pas entendre leur appel."

Le jeûne du dixième de Tevet est une prière, une prière qui ne peut être efficace si l'on songe à écouter la voix de Dieu.

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com