Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

Nouvelles
prev
next
Partie XVI Shir ha-Shirim Quatre: 23 Sefirah Imprimer Envoyer

Shir Hashirim "Qu'il m'embrasse - Yishakeini - les baisers de sa bouche. Avec" Rabbi Abbahu, ou, comme certains le disent, Rabbi Yehouda, et Rabbi Néhémie a expliqué le mot, Yishakeini. Rabbi Nechemiah dit: si les deux chercheurs soutiennent sur une loi et chacun apporte un principe général pour soutenir son point de vue, le Saint, Béni soit, dit: «Leur source, shukyoton, vient de moi."

Rabbi Yehuda dit: Même de l'haleine qui sort de sa bouche, comme il le dit, "Mais Job ne ouvrir la bouche avec un souffle [dans la vanité] (Job 35:16)," le Saint, béni soit-Il est, dit, "Leur source est de moi."

Les rabbins disent: Les âmes des justes sera enlevé par un baiser.

Rabbi Azaria: Nous constatons que l'âme de l'Aaron a été enlevé que par un baiser, comme il le dit, «Et le sacrificateur Aaron monta sur la montagne de Hor, à l'embouchure de Dieu et y est mort (Nombres 33:38)." Comment savons-nous que c'était la même chose avec l'âme de Moïse? Comme il est dit: «Moïse donc le serviteur de Dieu est mort il ya selon la bouche de Dieu (Deutéronome 34:5)." Comment le savons-nous de Miriam? Parce qu'il est écrit: «Et là que mourut Marie (Nombres 20:1)." De même que «là» dans le texte implique d'autres «par la bouche de Dieu», ici aussi, seulement il n'est pas dit expressément que ce serait manquer de respect.

Comment savons-nous la même chose de tous les justes d'autres personnes? Parce qu'il dit: «Qu'il me baise des baisers de sa bouche." Si vous vous êtes occupés avec les mots de la Torah ainsi que vos lèvres sont bien armés, Menushakot, avec eux, à la fin tout va baiser, Menashkin, vous sur votre la bouche. (Rabbah1.2 Hashirim Shir: 5, la quatrième partie)

Il ya le cas de la sagesse. Il ya le cas de la respiration. Il ya le cas avec lequel l'âme est convoqué par le corps. Il ya le cas de la Torah qui fait une bien-aimée de tous ceux qui veulent l'embrasser.

Le midrash décrit une relation avec Dieu, nourrie par étude de la Torah, qui s'exprime avec un don de la sagesse vécue comme un baiser de Dieu. Celui qui commence à apprécier l'intimité du don de la compréhension, la sagesse et perspicacité, se trouve que tout ce qu'il ne va avoir une intimité similaires, une affaire de Dieu. Il sera l'expérience de l'intimité dans tout ce qu'il fait. La personne qui quitte avec ce sentiment d'intimité avec Dieu, mérite que sa mort sera comme celui d'Aaron, de Moïse et Miriam; un cas convoquer l'âme et du corps.

étude de la Torah doit être vécue comme l'intimité avec Dieu; intimité qui se dilate et se manifester à travers chaque expérience de vie et à chaque instant, même jusqu'au dernier moment de la vie sur cette Terre.

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com