Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

prev
next
Lire tout
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Nouvelles
prev
next
XIII Shir ha-Shirim: Deuxième partie: Sefirah 11 Imprimer Envoyer

Shir Hashirim Les rabbins, cependant, dire: Le commandement lui-même allé à son tour à chacun des Juifs et lui dit et lui, "Vous engagez-vous à me garder? Ainsi, de nombreuses règles sont attachés à moi, les sanctions si nombreux, si de nombreuses mesures de précaution, si de nombreux règlements sont joints à moi, pour de nombreux assouplissements et des frissons, et une telle récompense est attaché à moi »Il répondait:« Oui.! Oui, et tout de suite le commandement l'a embrassé sur la bouche et lui a enseigné la Torah. Par conséquent, il est écrit: «De peur que tu n'oublies les choses que tes yeux ont vu (Deutéronome 4:9)", à savoir, comment l'énoncé parlé avec vous. (1.2:2 Shir Rabbah Hashirim, deuxième partie)

Les rabbins insistent pour que ce n'était pas un ange qui portait chacun des états de chaque Juif. Au contraire, les Juifs expérimentés chaque relevé comme étant vivant. Chaque État a eu une vie qui lui est propre. Ils ont dû comprendre qu'il ne s'agissait pas simplement commandements ou des instructions. Ils vivaient expressions de la volonté de Dieu. Chaque État a la capacité de donner la vie. Les Juifs avaient pour comprendre et apprécier ce que chacun des commandements est une source de vie. Chacun est une clé de la vie. Ces instructions ne sont pas seulement pour la vie; ils vivent instructions.

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com