Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

Charif Shalom Rav: Quand avons-nous besoin Élie? Imprimer Envoyer
Écrit par Machberes Avodas Hashem   

Writings Le 16 Adar est le Yahrtzeit de Charif Shalom Rav (1825). Ayant appris en vertu de Pinchas Rav Horowitz Halevi (le Haflaah Baal) à Francfort depuis de nombreuses années, est devenu Rav Shalom Rav et Rosh Yeshiva à Ansbach, une ville de Bavière, Allemagne. Il a ensuite rejoint la Hongrie et a servi comme Rav dans Stampen, Frauenkirchen, et Lankenbach. Un seul de ses manuscrits, Divrei Rash, sur plusieurs mesechtas, a été publié.

Elie ne viendra répondre aux questions sur la loi juive quand on est rigoureux dans une situation qui a un effet négatif sur la vie de quelqu'un. Toutefois, lorsque la question est celui sur lequel nous sommes indulgents, comme «safek mamzer," si une personne a le statut de la question d'une affaire d'une femme mariée avec un homme autre que son mari, dont on règle générale, "mamzer safek, kasher," qu'en cas de doute, nous sommes indulgents; Élie ne vient pas à clarifier le droit. (Divrei Rash, Berakhot)

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com